Education

Comment créer une culture data dans l’entreprise

Education

Comment créer une culture data dans l’entreprise



English | Español | Deutsch | Français | Italiano | 普通话 | Português | Pусский

Les entreprises doivent être guidées par les données pour être compétitives sur un marché en accélération permanente. Cela peut sembler évident, mais passer d’une organisation basée sur le bon sens et les intuitions, à une autre basée sur les faits, est tout sauf simple.

La plupart des transformations qui s’appuient sur les données sont avortées ou finissent par échouer dès lors qu’elles ne sont pas associées à des changements dans les modèles et process commerciaux établis. En d’autres termes, pour réussir de tels changements, vous devez organiser votre culture d’entreprise autour des données.

Dans une culture “data-driven”, tous les collaborateurs, que ce soit les afficionados des chiffres ou les plus novices, prennent des décisions stratégiques et tactiques basées sur les données. Aujourd’hui, bien que 96% des entreprises fassent état de résultats commerciaux positifs grâce aux initiatives en matière de données et d’IA, seules 24% d’entre elles ont véritablement favorisé l’émergence d’une culture data. Dans l’industrie des produits de grande consommation, certains atouts des données distributeurs et consommateurs peuvent en fait contribuer à cette incohérence.

Les industriels peuvent mesurer la performance de leurs produits de façon beaucoup plus détaillée et dans davantage de circuits que jamais auparavant. Cependant, l’accès, la compréhension et l’interprétation de multiples données sophistiquées peuvent être intimidants pour le collaborateur lambda. La maîtrise des données reste alors cloisonnée dans un seul service ou chez des experts identifiés, tandis que la majorité des équipes ne font qu’effleurer ce que les données pourraient leur apporter dans leur travail quotidien.

Pour favoriser une culture véritablement “data-driven”, la question devient : comment simplifier la tâche de vos équipes pour qu’elles puissent prendre des décisions à partir des données, plus rapidement et plus facilement, quelle que soit leur expertise ?


Montrer l’exemple

Les entreprises dotées d’une culture data gagnante ont des leaders passionnés par les données. Dans ces organisations, qu’il s’agisse de marques historiques de produits de grande consommation ou de nouveaux venus dans le monde digital, la prise de décisions à partir de faits avérés n’est pas seulement encouragée, elle est même incontournable.

Les dirigeants peuvent influencer l’attitude des collaborateurs à l’égard des données. Ils peuvent notamment prendre des premières mesures pour favoriser l’adoption des solutions d’accès aux données et aux analyses. Notamment en modélisant la prise de décision au quotidien à partir des données, et en communiquant systématiquement les avantages de ces nouvelles méthodes de travail. Les comportements des dirigeants qui s’appuient sur les données ont un effet boule de neige ; parce que les collaborateurs veulent communiquer efficacement avec les dirigeants, ils adoptent le même langage autour de la data.

Avant de pouvoir montrer l’exemple, les dirigeants doivent s’attaquer à un obstacle fréquent à la prise de décision : l’accessibilité. Il est impossible d’apporter des changements significatifs à votre “culture des données” si leur accès (et leur compréhension) est limité à quelques individus, équipes ou partenaires de données. Les outils et technologies de pointe peuvent libérer vos données de leurs silos organisationnels afin que tous les collaborateurs disposent des informations dont ils ont besoin au moment où ils en ont besoin – ce qui nous amène au second point.


Rationaliser le traitement des données

Aujourd’hui, le processus relatif aux requêtes et insights nécessite des délais relativement longs.

Un category manager qui se prépare à un appel de dernière minute d’un distributeur, ou un directeur marketing à la recherche d’un insight spécifique, peuvent parfois attendre des heures, voire des semaines, que des analystes ou des partenaires collectent, nettoient, analysent, visualisent et traduisent les données en recommandations.

Ces processus sont de moins en moins viables à une époque de plus en plus rapide, où les distributeurs attendent des fabricants qu’ils réagissent en temps réel aux changements de comportement des consommateurs. 

Les entreprises modifient ce paradigme avec l’aide de la technologie. Les logiciels de données et d’analyse automatisent les parties du processus qui prennent le plus de temps, comme la sélection, la visualisation et l’interprétation des données. Les analystes qui passeraient normalement entre une semaine et un mois à définir le champ d’application et à préparer une seule analyse peuvent désormais récupérer ces heures et les réallouer dans la détection de tendances et d’insights sur lesquels agir. Les plateformes digitales modernes peuvent également offrir une expérience plus intuitive pour les opérationnels que les outils techniques conçus pour les analystes. Avec un accès direct et centralisé aux données, dans un format digeste, les équipes ont un obstacle de moins à franchir avant de prendre des décisions plus fréquentes et plus cohérentes.


Fournir aux collaborateurs un guide d’utilisation des données

Dernière étape pour faire progresser votre culture data : permettre aux collaborateurs de donner du sens aux données brutes. Lorsque l’expertise en matière des données est limitée, le risque est de laisser les idées et opportunités comme enfermées dans votre base de données.

Cependant, le niveau de sophistication et la quantité de données (distributeurs et consommateurs) à disposition peuvent être impressionnants, si bien que beaucoup s’en tiennent aux KPI de base ou à des tableaux de bord réguliers. Si des indicateurs tels que les ventes, la part de marché et la pénétration sont sans aucun doute importants, il est tout aussi puissant de pouvoir interpréter les rotations ou les taux de fidélité, et plus encore au moment de prendre une décision marketing ou commerciale.

Dans les entreprises disposant d’une culture de la data, davantage de personnes peuvent répondre aux questions courantes sur l’actualité de leur catégorie. Cela ne signifie pas que les entreprises doivent transformer les commerciaux en analystes. Il faut simplement leur fournir les bons outils. Une technologie d’automatisation intuitive peut servir de guide et éliminer l’un des aspects les plus intimidants de l’exploitation des données : comment formuler une analyse solide. Grâce à un guidage automatisé, les collaborateurs peuvent sélectionner leur question business et trouver la réponse en quelques minutes, ou avoir une vue d’ensemble des performances de leur catégorie en suivant des cadres analytiques prédéfinis.

La technologie d’analyse guidée donne aux collaborateurs une plus grande autonomie, ce qui permet aux experts en données, autrefois à court de temps, d’élever leurs propres analyses à un niveau supérieur. Lorsque chacun peut répondre à ses interrogations les plus fréquentes en quelques clics, les analystes sont alors libres d’approfondir les données et de les évaluer sous différents angles.


Transformer la culture data de votre entreprise n’est pas une mince affaire. Mais changer les attitudes et les processus liés aux données est plus simple lorsque vous disposez des bons outils. NielsenIQ aide les entreprises des PGC à intégrer la prise de décision basée sur les données : pour en savoir plus, contactez-nous dès aujourd’hui.